Boutures de saule

La plantation de boutures de saule dans un talus est autant un moyen de protection contre l’érosion qu’un moyen de peuplement pionnier. Pour ce faire, il faut utiliser des branches de saule vivant, que l’on plante dans des trous percés au préalable dans le talus. Les bourgeons doivent être dressés vers le haut et une partie de la bouture doit être à l’extérieur du talus. Il est possible de planter d’autres essences entre les boutures.

La végétation est rapidement foisonnante et le sol est stabilisé tout en garantissant le drainage du sol, car le saule a besoin de beaucoup d’eau. C’est un moyen de protection  économique contre l’érosion. Il faut toutefois savoir qu’il faut un certain temps pour garantir une protection de l’érosion en profondeur.